Accueil > Glossaire du Dros > Glossaire - lettre S

Glossaire - lettre S

Glossaire des études du Dros

 

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

Salaire :

Le salaire est le paiement du travail convenu entre un salarié et son employeur.
Le salaire brut correspond à l'intégralité des sommes perçues par le salarié au titre de son contrat de travail, avant toute déduction de cotisations obligatoires.
Le salaire net (de prélèvements sociaux) est le salaire que perçoit effectivement le salarié. Il est net de toutes cotisations sociales, y compris la CSG (contribution sociale généralisée) et la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale). Dans les secteurs privé et semi-public, le salaire perçu est calculé à partir des données déclarées par l'employeur dans la source DADS. Dans la fonction publique d'État, le salaire est calculé à partir du Système d'information sur les agents des services publics (SIASP).

Savoirs généraux (ou premiers savoirs) :

Maîtrise de la langue française, expression et compréhension orales et écrites (lecture, écriture), maîtrise des règles de calcul, mathématique et raisonnement logique, maîtrise élémentaire des Technologies de l’Information et de la Communication, culture générale, connaissance de l’environnement social, économique, institutionnel, savoir-vivre et comportement en société.

Secteur conventionné à honoraires libres (secteur 2) :

Certains médecins sont autorisés, sous certaines conditions, à pratiquer des honoraires plus élevés que ceux remboursés par l’Assurance maladie. Ce dépassement, qui doit être fixé avec tact et mesure, est parfois pris en charge, au moins en partie, par une mutuelle complémentaire.

Services d’accompagnement à la vie sociale :

Les services d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) contribuent à la réalisation du projet de vie des personnes handicapées, par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration des liens sociaux, et en facilitant leur accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.

Services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés :

Les services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (Samsah) contribuent à la réalisation du projet de vie des personnes handicapées, par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration des liens sociaux et en facilitant leur accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité, auquel s’ajoutent des accompagnements médicaux et paramédicaux coordonnés, en milieu ouvert.

Services d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile :

Les services d’éducation spéciale et de soins à domicile (Sessad) apportent aux familles conseils et accompagnement, ils favorisent la scolarisation et l'acquisition de l'autonomie grâce à des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés. Les interventions ont lieu dans les différents lieux de vie et d’activité de l’enfant ou de l’adolescent (domicile, crèche, école, centre de vacances…) et dans les locaux du Sessad.

Seuil de bas revenus :

Fixé à 60 % du revenu médian, le seuil de bas revenus est la notion centrale des études menées sur la pauvreté à partir des données des Caf. Prenant en compte l’ensemble des ressources du foyer (salaires, prestations sociales et familiales, minima sociaux, etc.) avant imposition, il s’élève pour l’année 2012 à 1 001 €. Les foyers dont le revenu mensuel par unité de consommation est inférieur à ce seuil sont définis comme foyers allocataires à bas revenus.

Seuil de pauvreté :

Un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre lorsqu'il vit dans un ménage dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté. L'Insee, comme Eurostat et les autres pays européens, mesure la pauvreté monétaire de manière relative alors que d'autres pays (comme les États-Unis ou le Canada) ont une approche absolue.
Dans l'approche en termes relatifs, le seuil de pauvreté est déterminé par rapport à la distribution des niveaux de vie de l'ensemble de la population. Eurostat et les pays européens utilisent en général un seuil à 60 % de la médiane des niveaux de vie. La France privilégie également ce seuil, mais publie des taux de pauvreté selon d'autres seuils (40 %, 50 % ou 70 %), conformément aux recommandations du rapport du Cnis sur la mesure des inégalités.

Soins de suite et de réadaptation :

Les soins de suite et de réadaptation (SSR) interviennent dans la rééducation d’un patient, généralement à la suite d’un séjour hospitalier pour une affection aiguë médicale ou chirurgicale.

Solde migratoire :

Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l'année. Ce concept est indépendant de la nationalité.

Solde naturel :

Le solde naturel (ou accroissement naturel ou excédent naturel de population) est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d'une période. Les mots « excédent » ou « accroissement » sont justifiés par le fait qu'en général le nombre de naissances est supérieur à celui des décès. Mais l'inverse peut se produire, et le solde naturel est alors négatif.

Standardisation :

Méthode statistique qui vise à tenir compte des effectifs des différents groupes composant une population pour pouvoir comparer des groupes qui diffèrent par leur structure d’âge et/ou de sexe.
La standardisation permet de neutraliser les différences qui seraient dues à des variables influençant le phénomène étudié (facteur de confusion), comme par exemple l’âge des populations.

Structures et services culturels :

Centres d’art, réseau professionnel de scènes de spectacle vivant (théâtre, cirque, musique et danse), salles de cinéma, médiathèques et bibliothèques, services d’archives, musées labellisés « Musée de France », musées nationaux, « maisons des illustres », villes et pays « d’art et d’histoire », monuments nationaux, centres d’architecture et d’urbanisme, établissements d’enseignement (écoles d’art, école d’architecture et conservatoires), festivals, et autres associations culturelles professionnelles, partenaires de l’État.

Sur-occupation :

Au sens du recensement de l’Insee, un logement est sur-occupé s’il ne comprend pas un nombre de pièces nécessaire par ménage. Ce nombre est calculé de la manière suivante :

  • une pièce de séjour pour le ménage,
  • + une pièce pour chaque couple,
  • + une pièce pour chaque adulte (i.e. personne de 19 ans et plus) non en couple,
  • + une pièce pour deux enfants s’ils ont moins de 6 ans, quel que soit leur sexe,
  • + une pièce par enfant de 6 à 18 ans.

Exception : une personne seule en studio est réputée satisfaire la norme. La cuisine n’est jamais comptée dans le nombre de pièces.

Système national d'information sur l'hospitalisation :

Le système national d'information sur l'hospitalisation (SNATIH) est un outil développé par l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) qui met à disposition des données d’activité et de financement concernant les établissements publics et privés.