Accueil > L’Atlas Social > Le vieillissement et l'érosion de modèle familial "couple avec enfants"

Le vieillissement et l'érosion de modèle familial "couple avec enfants"

Le vieillissement et l'érosion du modèle familial “couple avec enfants”

Si le vieillissement de la population régionale est inéluctable au cours des prochaines décennies (le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus pourrait atteindre entre 1 670 000 et 1 750 000 en 2030), son ampleur reste très inégale à l’échelle infrarégionale. Au cours de la décennie 90, d’autres changements démographiques ont mis en évidence un effritement du profil “couple avec enfants”. Les familles monoparentales et les personnes seules ont, quant à elles, fortement augmenté. Sur-représentés au sein des foyers à bas revenus, ces ménages se retrouvent surtout dans les “villes-centres”.

A l’instar du reste de la France, le vieillissement de la population régionale est inéluctable au cours des prochaines décennies. Cependant, comme dans l’ensemble du Midi, l’âge moyen plus élevé que la moyenne nationale explique un vieillissement moins rapide que dans d’autres régions (07). Selon les projections OMPHALE de l’INSEE, la part des 60 ans et plus passera de 23,4 % en 2000 à près de 33 % en 2030. La région pourrait alors totaliser entre 1 670 000 et 1 750 000 personnes âgées. Sur cette période, la part des personnes âgées de 75 ans et plus, parmi lesquelles se situe la grande majorité des bénéficiaires de l’APA, doublerait pour atteindre environ 14 %. En 1999, le «quatrième âge» représentait déjà 9,2 % de la population, soit 1 à une augmentation de 0,7 point par rapport à 1990.

Plusieurs facteurs contribuent à expliquer cette évolution démographique : le vieillissement des «baby-boomers» nés entre 1946 et 1964 qui auront tous plus de 60 ans en 2025, l’allongement de la durée de la vie qui renforce le nombre de personnes très âgées (27 000 individus de plus de 90 ans en 1999 contre au moins 80 000 en 2030), et enfin, une stabilité de la fécondité (dont l’indicateur conjoncturel s’élève en 1999 à 174 enfants pour 100 femmes contre 179 à l’échelle nationale) qui ne permettrait pas un renouvellement des classes d’âge des moins de 30 ans. Quel que soit le scénario, l’impact des migrations sur le vieillissement reste limité au niveau régional (07). En revanche, à une échelle plus fine, on observe, par exemple, qu’elles accélèrent le vieillissement de la population dans le Var, à la différence des Alpes-Maritimes.

D’autres disparités apparaissent entre département à l’examen de la part des personnes âgées de moins de 20 ans et de 75 ans et plus 1: au regard des moyennes régionales, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse connaissent, en effet, des proportions plus élevées de jeunes et s’opposent ainsi aux Alpes-Maritimes, aux Alpes-de-Haute-Provence et au Var où les plus âgés pèsent plus fortement. Une analyse typologique (cf. p. 41) des communes à partir du poids de chaque groupe d’âge 4 met également en évidence une structure par âge très différenciée : près de quatre communes rurales sur dix sont caractérisées par des profils de population où les 60 ans et plus sont sur-représentés bien qu’elles aient connu un rajeunissement entre 1990 et 1999. Au contraire, dans les pôles urbains et les zones péri-urbaines, les trois quarts des communes ont un profil marqué à la fois par une sur-représentation des jeunes et des adultes et par un vieillissement. L’augmentation de la part des 59 ans et plus entre 1990 et 1999 touche particulièrement la banlieue et le péri-urbain.

L’analyse des profils de familles et de ménages 3 souligne, quant à elle, la diminution de la part des couples ayant 1 à 2 enfants au profit des familles monoparentales et personnes seules, plus souvent exposées à la précarité (111). Bien que cette tendance s’observe aussi à l’échelle nationale et européenne, on note toutefois une fragilité plus forte des couples dans la région. La monoparentalité y est sur-représentée comme sur le reste du littoral méditerranéen. Le taux de divorces s’élève en 1999 à 8,3 pour 1 000 habitants de plus de 15 ans (contre 6,2 en France), soit le taux le plus élevé de France. Alors que le nombre de couples ayant 1 à 2 enfants a diminué de plus de 7 % entre 1990 et 1999, le nombre de familles monoparentales a progressé, quant à lui, de 32 % pour atteindre 185 600. Le nombre de personnes seules (61 600 en 1999) a aussi fortement augmenté (+28 %).

Cette hausse importante du nombre de familles monoparentales et de personnes seules est à relier à la fois au sur-exposition des femmes à la pauvreté et au vieillissement d’une population essentiellement féminine. En effet, la proportion de femmes est de 61 % parmi les personnes seules et de 87 % parmi celles qui dirigent les familles monoparentales. Le nombre global d’enfants au sein des familles monoparentales a augmenté de près de 40 % pour atteindre 227 206 en 1999. La fragilisation de ces familles les expose plus souvent à la pauvreté. L’ampleur de ces évolutions démographiques varie sensiblement selon les territoires : la hausse la plus forte du nombre de familles monoparentales et de leurs enfants est enregistrée dans le Var. Les «villes centres» accueillent plus fortement ces ménages socialement plus fragiles 5.

InterprÉtation des pyramides

Une analyse rapide de la composition par âge de la population par département et des irrégularités des pyramides met en évidence plusieurs types de profils : le “rural” (dépts 04 et 05) avec des “classes creuses” prononcées pour les 15-30 ans (population scolaire et jeunes actifs) qui se sont accentuées. L’“urbain et jeune” (dépt 13) avec une base très large et des “classes creuses” au delà de celles des “baby-boomers”. L’“urbain et vieux” (dept 06) avec un sommet très large et peu évolutif et des “classes pleines” de baby-boomers très marquées du fait du déficit de jeunes. Le profil du Var se rapproche de celui des Alpes-Maritimes. avec une base plus large et un léger déficit des populations scolaires. Enfin, celui du Vaucluse, plutôt jeune, enregistre aussi des “classes creuses” pour les 15-30 ans.

1 - La structure par âge et le vieillissement de la population entre 1990 et 1999

Source : RP1990 et 1999 - INSEE