Accueil > Accueil > Actualité

Actualité

Séminaire DREES-ONPES

Près de 2 personnes sur 3 ont renoncé à se soigner pendant le premier confinement

Enquête réalisée par l’ODENORE et l’Assurance Maladie

 

L’observatoire des non-recours aux droits et services (Odenore) et l’Assurance Maladie ont lancé une enquête entre juillet et septembre 2020 afin d'estimer l'ampleur, la nature, les causes et conséquences des non-réalisations de soins pendant la première période de confinement.

Les premiers résultats de l’enquête montrent que 60 % des personnes interrogées disent ne pas avoir réalisé à leur initiative, pendant le premier confinement, au moins un soin dont elles avaient besoin. Parmi les personnes qui n’ont pas consulté de médecin généraliste pendant le 1er confinement malgré un besoin, une nette majorité (68 %) dit avoir consulté à l’issue du 1er confinement.

Tous types de soins confondus, les raisons qui ont le plus amené les personnes à ne pas se soigner alors qu’elles auraient eu besoin de le faire sont la fermeture des cabinets et structures de soins, une appréhension de la contamination, une temporisation de leur demande de soin, ainsi qu’une volonté de ne pas surcharger les professionnels de la santé pendant cette période.

 

Télécharger le rapport

 




<- retour vers Accueil