Accueil > Le DROS a retenu pour vous > DROS Retenu ailleurs

DROS Retenu ailleurs

Centre d’observation de la société

Dépenses contraintes : le poids du logement

Centre d’observation de la société, 27 août 2018

 

En s’appuyant sur des données issues de l’Insee et du Crédoc, le Centre d’observation de la société publie une analyse des évolutions des dépenses contraintes dans le budget des ménages en France entre 1960 et 2017. La part des dépenses contraintes, ou pré-engagées selon l’Insee (frais de logement, assurances et services financiers, dépenses en télécommunication…) a ainsi fortement progressé, passant de 12 % du revenu des ménages en 1960 à 30 % aujourd’hui. Parmi ces dépenses, celles liées au logement n’ont presque jamais cessées de s’élever, du fait notamment de la hausse des loyers. La hausse des dépenses contraintes pèse davantage sur les plus pauvres : le taux d’effort net (une fois les aides déduites) du logement atteint 42 % pour les 10 % des ménages les plus pauvres en 2013.

 

Pour en savoir plus




<- retour vers Le DROS a retenu pour vous