Accueil > L’Atlas Social > Glossaire

Glossaire

A B C D E F G H I L M P R S T U V Z

Econométrique (modélisation)

L’objectif de l’économétrie est de confronter un modèle (faisant appel à l’analyse statistique et à la formulation mathématique) à un ensemble de données (données de panel, série temporelle, etc...) et ainsi d’en vérifier la validité.

Emplois aidés

Les emplois aidés sont des contrats pour lesquels l’employeur bénéficie d’aides de l’Etat ; le principe est de diminuer, par des aides directes ou indirectes, les coûts d’embauche pour l’employeur. Ces contrats aidés sont, en général, réservés à des personnes en difficulté sur le marché du travail. Ils peuvent relever du secteur marchand (c’est le cas par exemple des contrats «initiative emploi» ou des CI-RMA) ou du secteur non marchand (par exemple contrats «emploi solidarité», CAE ou contrats d’avenir). Dans le second cas, ils sont le plus souvent conclus par des associations, des collectivités territoriales ou des entreprises publiques.

Enfant au sens de l’INSEE

Dans le cadre du recensement de la population, est comptée comme enfant de la famille toute personne vivant dans le même ménage que son (ses) parent(s), quel que soit son âge, s’il n’a pas de conjoint ou d’enfant vivant dans le ménage avec lesquels il constituerait alors une famille en tant qu’adulte. Ce peut être l’enfant des deux parents, de l’un ou de l’autre, enfant adopté, enfant en tutelle de l’un ou l’autre parent. Aucune limite d’âge n’est fixée pour être enfant de la famille. Un petit-fils ou une petite-fille n’est pas considéré comme «enfant de la famille». Un couple dont tous les enfants ont quitté le foyer parental sera compté parmi les couples sans enfants.

Enfant à charge au sens de la CAF

Un enfant est à charge d’un allocataire au sens de la CAF à la condition que ce dernier en assure financièrement l’entretien et en assume la responsabilité affective et éducative qu’il ait ou non un lien de parenté avec lui, cet enfant est reconnu à sa charge pour le versement des prestations jusqu’au mois précédant ses 20 ans ou ses 21 ans pour le complément familial et les aides au logement. En cas de séparation ou de divorce, n’est pas considéré à charge au sens des prestations familiales l’enfant pour qui l’allocataire verse une pension alimentaire. Si l’enfant travaille, son salaire mensuel ne doit pas dépasser 707,35 €.

Etablissements médico-sociaux d’hébergement

Les établissements d’hébergement pour adultes handicapés se déclinent sous quatre types correspondant à des accueils différenciés en lien avec le degré d’autonomie des personnes dans la vie quotidienne.
- Les foyers d’hébergement pour travailleurs handicapés assurent l’hébergement et l’entretien des travailleurs handicapés qui exercent une activité pendant la journée en Centres d’aide par le travail (CAT), en ateliers protégés ou en milieu ordinaire.
- Les foyers de vie ou foyers occupationnels pour personnes handicapées accueillent des personnes qui ne sont pas en mesure de travailler mais qui, disposant d’une certaine autonomie physique ou intellectuelle, ne relèvent pas des maisons d’accueil spécialisées.
- Les maisons d’accueil spécialisées (MAS) reçoivent des adultes handicapés qui ne peuvent effectuer seuls les actes essentiels de la vie, et dont l’état nécessite une surveillance médicale et des soins constants. Les soins constants ne sont pas des thérapeutiques actives, ni des soins intensifs qui ne pourraient être dispensés que dans un établissement de soins.
- Les foyers d’accueil médicalisés (FAM) ont vocation à accueillir des personnes lourdement handicapées et polyhandicapées.

A B C D E F G H I L M P R S T U V Z